20 avril 2017 ~ 0 Commentaire

Monaco rejoint le Real, l’Atletico et la Juve

Grand Monaco !

Avec force et confiance, Monaco écrit une nouvelle page du football français, en sortant aisément le Borussia Dortmund (6-3 sur l’ensemble des deux matchs). Emmenés par un Mbappe de feu qui prend 20 millions à chaque match, mais aussi Benjamin Mendy, et un Thomas Lemar des grands soirs, les monégasques entrent dans le dernier carré de la ligue des champions, et peuvent eux, rêver plus grand.

On ne se rend pas encore vraiment compte mais l’ASM, est en train de réaliser une saison exceptionnelle, cette équipe a disputé le maximum de matchs possible (finale de coupe de la ligue, coupe de france, championnat, ligue des champions), avec la possibilité d’aller chercher 3 titres en une dizaine de matches restants. Mais surtout avec la manière : un jeu d’attaque flamboyant, un enthousiasme qui fait plaisir à voir, des révélations, la renaissance du Tigre Falcao, et l’ovni Mbappe. Quoiqu’il arrive, on se souviendra de leur grande saison, titres ou pas même si ils mériteraient tellement d’en ramener quelques uns sur le rocher.

FBL-EUR-C1-MONACO-DORTMUND

Certains doutaient de la profondeur de leur banc, on a eu la réponse hier soir. A en oublier presque l’absence de Fabinho et Sidibe, pourtant très important dans le dispositif de Jardim. Touré, et Moutinho font bien le travail, tout comme Valère Germain, buteur après son entrée en jeu.

Plus les tours passent, plus ils nous surprennent, et on a pas envie que ça s’arrête. Mais qui aurait misé sur cette équipe de Monaco au début de saison, ou même Lyon par exemple, avait plus la côte : La différence ? Un peu plus de talent, d’unité, un climat plus calme, mais surtout un coach de très haut niveau.

Le PSG, qui ne passe pas les quarts de finale de C1 depuis le début du projet QSI à 700 millions d’investissement, doit s’inspirer de l’approche monégasque en ligue des champions qui ne renie jamais son jeu, ses intentions. Les aveux de Meunier après la remontada : « On savait qu’on allait perdre », montrent qu’il y a du chemin à faire, dans ces domaines.

new-trophee-ligue-champions-tirage-sort-121216

Monaco n’a pas de crainte ou de peur à avoir devant les 3 autres club restants quelque soit le tirage. Dans leur lancée, ils ont toutes les chances d’aller en finale. Celui qui tirera l’ASM, en demies se frottera les mains tout comme City, tout comme Dortmund, attention à ne pas se brûler !

La Juve sort le Barca

Evidemment, il n’y a pas eu de Remontada, l’irrationnel ne se reproduit pas si facilement, et la Juve ce n’est pas le PSG, il ne sont pas aller au Camp Nou en « sachant qu’il vont perdre » mais ont su préserver un résultat avec sérénité, en étant un brin cliché on peut dire qu’il l’ont fait « à l’italienne ». C’est peut-être enfin l’année des Turinois, qui sont les seuls à n’avoir pris aucun but depuis les 8e, et dégagent une force tranquille impressionnante.

bonucci messi

Le Barca en revanche doit repartir presque de zéro. Le 6-1 n’était qu’une illusion d’une fin de cycle évidente, et d’une intersaison totalement foiré. Entre l’équipe de 2015, qui marchait sur l’eau et celle-ci, c’est le jour et la nuit, bien que l’effectif n’ait pas beaucoup changé. Les visages ne sont plus les mêmes, il y a beaucoup plus de tension : Neymar est constamment sur les nerfs, Messi paraît aussi très tendu, et Suarez n’a plus le même rendement. Car bien que ces trois joueurs sont fantastiques, il ne peuvent pas porter une équipe très insuffisante derrière eux. Le prochain staff devra donner une nouvelle dynamique de jeu, et surtout un recrutement cohérent en défense et au milieu, après avoir fait le ménage de ceux qui ont pas le niveau pour évoluer dans ce club. Le Barca doit retrouver de l’exigence à tous les niveaux.

Madrid dans la place

Les deux madrilènes, le Real et l’Atletico, seront également présents, bienvenue au club des habitués. Les merengues ont réussit à se qualifier dans la douleur, dans un match renversant sortant un des grands favoris, le Bayern. On a l’impression que Zidane a une auréole au-dessus de la tête, tout lui réussit ! Mais il faut également souligner la faculté qu’il a à faire tourner son équipe à la perfection. Plus pragmatique que théoricien, il réagit toujours comme il faut et quand il faut selon la tournure du match. Il est comme un poisson dans l’eau chez lui à la « Casa Blanca » où tout le monde semble tirer dans le même sens, et faire corps derrière Zizou. De son côté, CR7 a rappelé à tous qu’il est encore bien là quand on a besoin de lui. Et comment ne pas citer Marcelo qui a été héroïque : au top techniquement, physiquement, et mentalement.

cristiano-ronaldo-et-l-arbitre-c-etait-trop-pour-le-bayern-munich-iconsport_pa_30969937,177200

 

Côté Bayern, Thiago a été décevant, Robben et Ribéry, bien que vaillant sont vieillissant, et le manque de concurrence en Bundesliga pèse en Ligue des Champions où l’écart de niveau est trop important. Même si il faut souligner que ce match s’est joué à des détails et des décisions plutôt favorables au Real.

L’Atletico, fidèle à son style a laissé peut de chance à Leicester, sans pour autant briller. Mais sans faire de bruit, les colchoneros se qualifient pour les demies, et peuvent rafler la mise l’année où on les attend le moins. Ce serait mérité pour leur régularité et le travail accompli. Prions quand même qu’ils ne recroisent pas le Real ! Ça suffit les derbits madrilènes !

river

Pour terminer, saluons le parcours de Leicester, qui vient ponctuer une belle page d’un club sorti de nulle part.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

1001cyclistes |
Prepamarathon2017compex |
...... ABBSPORT...... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Topbetting
| U.13 U.S MARSPICH
| cyprinidae team 83